Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Londres : découvrez le quartier branché et Hipster d’East London

 

 

Pour un week-end à Londres, on pense en premier lieu à découvrir les lieux emblématiques que sont Big-Ben, le Tower Bridge, High Park ou St James Park, la relève de la garde à Buckingham, les quartiers de Coven Garden, Soho ou encore de Campden. Mais c’est à l’est de la ville que nous vous emmenons, dans le quartier East London.

 

Si je vous dis que je ne suis allée à Londres qu’une seule fois vous me croyez ? et bien je vous assure que c’est vrai! Je rêvais d’y retourner depuis mon passage en 2007 mais je n’ai pas trouvé ou eu l’occasion d’y aller. C’est pourquoi, en décembre dernier, nous avons fraîchement débarqué dans cette ville que l’on surnomme ” Old Smodke ” ou en français, le grand brouillard. Nous avons décidé de ne pas visiter les Hightlights de la capitale mais bien au contraire de rester dans un seul et même quartier. De Shoreditch à Bethnal Green, en passant par Spitafields, Dalston, Hackney ou encore Whitechapel, découvrez East London, le quartier branché et l’un des endroits les plus recherchés. Il est totalement restructuré entre anciens bâtiments industriels en brique et architecture nouvelle et moderne. Repaire des bobos et des branchés, vous trouverez désormais de nombreux marchés, des galeries d’art, du street art, des bureaux d’architectes, des boutiques vintage et de nombreux Coffee Shop. Eats London a été un vrai coup de cœur pour nous!  

 

SHOREDITCH ET BETHNAL GREEN

East London est devenu en quelques années le quartier des arty et des branchés. Et tout commence autour de Shoreditch, le quartier plus populaire au Nord-Est de Londres avec son quartier Street Art. Le quartier s’étend des deux côtés de Shoreditch High Street: de Old Street jusqu’à Hoxton. Dès la sortie du métro, dirigez-vous vers « redchurch street », vous découvrirez le long des rues différentes œuvres de street avant d’arriver devant Barber & Parlour (rechurch Street 64-66). Un concept typiquement londonien, hybride, où vous pourrez à la fois déjeuner, vous faire tailler la barbe, voir un film ou bien faire du shopping. Laissez vous porter par cette atmosphère en rejoignant Brick Lane.

 

Du côté de Shoreditch, on a beaucoup aimé le Boxpark Shoreditch, le premier centre commercial pop-up au monde. C’est un endroit où les conteneurs sont réhabilités et transformés en coins boutiques aux créateurs branchés ou stand de street food. Nous vous conseillons donc le Voodoo Ray’s pour de la restauration rapide. Un peu plus loin, vous pouvez tester une délicieuse cuisine péruvienne chez Andina ou de l’Indien chez Dishoom pour sa déco spectaculaire et ses plats délicieux.

Testez le bar à cocktail avec le roof top de Queen of Hoxton, le coffeshop Woolindando, un petit coffeshop très sympa meublé par des plantes ( 253 Bethnal Green Rd). Pour une soirée originale, allez boire un verre au Ballie Ballerson, un bar à cocktail rempli de centaines de ballons. (97 – 113 Curtain Road, Shoreditch, EC2A 3BS)

 

 

BRICK LANE

Cette rue qui est facilement reconnaissable par ses briques et son emblème, la longue cheminée en briques rouges (qui abrite une ancienne brasserie Truman Brewery), est notre chouchou et un immanquable d’East London. La rue de Brick Lane est surnommé Banglatown en raison de la forte présence d’habitants du Bangladesh. Selon les jours, vous trouverez un peu partout des stands de street-food. Les anglais ont intégré à leur cuisine de rue des épices, influencée par leur immigration Indienne et ce n’est pas nous déplaire. Soyez donc prêts à manger une cuisine épicée ou des plats au curry. On vient également flâner ici pour les nombreux Coffee Shop, les librairies et les boutiques de décoration. On apprécie également les friperies du quartier comme le vintage shop “Here After“car c’est effectivement un des intérêts de Brick Lane, retravailler sa garde robe! Ne manquez pas la grande friperie du Vintage Market au sous-sol, c’est juste incroyable et gigantesque! C’est dans ce marché que j’ai déniché quelques pépites! Le fameux Brick Lane Market ou Sunday UpMarket, est le rendez-vous incontournable d’East London avec ses pièces uniques mais il est aussi pris d’assaut le dimanche de 9h à 17h.

Prenez également une rue perpendiculaire à côte du vintage market, la “dray walk” où vous avez le plus grand disquaire du quartier Rought Trade East dédié à la musique rock et pop indie, des boutiques pop up store, une boutique qui vend tous les maillots du foot du monde entier (même les plus collector) et au fond, un coin camion food truck hyper sympa et bon. On y a testé les burgers veggies!

 

Il y a toujours du monde à l’intérieur mais arrêtez-vous chez Beigel bake (159 Brick Ln, London E1 6SB) ou testez le concept assez drôle et insolite le Cereal Killer Cafe (192a Brick Ln, London E1 6SA). C’est un café inventé par 2 frères jumeaux qui ont un jour, envie de manger en plein après midi un bol de céréales mais aucun café n’en servait! C’est de la qu’est née l’idée. Ce café propose une centaine de marques de céréales provenant principalement des États-Unis mais aussi quelques marques françaises comme Chocapic. Vous mangerez des céréales dans des bols accompagnés de lait (25 variétés de lait disponibles). Certains ont des goûts originaux comme les Cheerios Peanut Butter ou les Cheerios pomme cannelle. Comptez entre £2,60 et £4,60 le bol.  Ce que j’ai bien aimé, c’est le nom du café et le grand choix de céréales parfois méconnu en France. Vous pouvez également vous arrêter chez Franzé & Evans (101 Redchurch St, London E2 7DL) pour un brunch le dimanche.

 

On boit un café chai au café Yumchaa (137 Brick Ln, London E1 6SB), le café 1001 au sous sol du vintage market et le Kahaila sur 135 Brick Ln.

SPITALFIELDS

On trouve encore du street art au coin Hanbury Street et Wilkes Street mais aussi sur Grey Eagle Street. la boutique Adidas où nous avons déniché une paire de baskets exclusive et vendue uniquement à Londres. Si vous ne connaissez la boutique All Saints (114 commercial street ), arrêtez-vous juste pour le plaisir des yeux et faites une pause déjeuner chez un classique de la cuisine anglaise, le fish & chips de chez Poppies fish & chips. Un beau petit restaurant et un bon fish & chips qui a l’avantage d’être plus généreux en poisson qu’en chapelure garnie d’huile. Prenez ensuite à gauche sur commercial street puis à droite sur Brushfield street où vous aurez un beau point de vue sur l’église de Christ Church Spitafields et son clocher blanc puis sur la gare de Liverpool Street à l’autre bout de la rue. Ne manquez pas non plus d’aller faire un tour dans la boutique « Anthropologie » avant d’aller flâner dans les travées du Old Spitafields Market, un autre coup de cœur. Ce marché couvert symbolique du quartier, se trouve dans une ancienne bâtisse Victorienne, autrefois dédié à un marché aux soies. Aujourd’hui, sous ces halles restaurées se trouvent des brocanteurs, des cafés, stands de disques, de jolies boutiques et un choix énorme de street food, plus gourmands les uns que les autres. Durant les fêtes de Noël, il est possible d’y acheter les fameux Jump Pull, ces pull moches de Noël mais qu’on adore tant! C’est assez fou de voir que tous les anglais raffolent de cette tradition en organisant des “Ugly Christmas Sweater Party“, une petite fête où directeurs et employés viennent en tenue extravagante. Métro Liverpool Street Station.

Dans le marché de Old Spitafileds Market où vous avez un large choix de streetfood et chez Poppies Fish & Chips. En face de l’entrée du marché se trouve un pub célèbre, le Ten Bells (84 Commercial St) où sévissait apparemment Jack L’Éventreur. En réservant à l’avance, nous vous conseillons le Hawksmoor Spitafields Bar, un endroit qui sert de bons poulets grillés entier à partager. ( 157a commercial street). Pour un dîner plus gastronomique et dans un lieu insolite, rendez-vous chez Galvin La Chapelle, un restaurant étoilé français tenu par Michel Galvin et situé dans une ancienne chapelle (35 Spital Square).

Saviez-vous qu’il existe un bar caché derrière la porte d’un frigo ? découvrez le Breakfast Club de Spitafields (12-16 Artillery Ln, London E1 7LS) pour siroter un cocktail

LES MARCHÉS DE EAST LONDON

Londres regorge de marchés, plus vivants les uns que les autres. Le Old Spitafields Market est l’un de ces marchés que l’on ne trouve qu’à Londres. Des espaces de street food avant-gardiste, des espaces de ventes de vêtements vintage ou pas, des disquaires, des brocanteurs. Voilà ce que vous trouverez dans ce marché. Un ensemble très chic et tendance qui donne envie de flâner, où beaucoup de londoniens viennent déjeuner et s’ promener. Un vrai lieu de vie à la Londonienne. Pour les plus petits, vous pouvez les emmener au Spitafields Farmer Market, pour y voir les animaux de la ferme et les jardins potagers. Ouvert de 10h à 16h30 tous les jours sauf le lundi.

 

Autre curiosité incontournable si vous êtes à Londres un dimanche: le Columbia Road Flower Market (Columbia Rd, London E2 7RG)qui offre une toute autre ambiance.C’est typiquement la belle rue fleurie à l’anglaise bordée de chaque côté par des étalage de plantes et fleurs. Situé à 15 minutes à pied au nord de Brick Lane, il se déroule uniquement le dimanche sur Columbia Road de 8h jusqu’à 15h environ. Vous pourrez y découvrir la passion et l’amour des anglais pour les fleurs et le jardinage. Ici, de nombreux marchants de fleurs côtoient les charmantes boutiques et les joyeux cafés de la rue. J’ai trouvé une très belle boutique pour chiner des objets de déco vintage qui fait aussi café, le Heaven café. Faites y des affaires le dimanche en début d’après-midi. On se croirait dans une des scènes du film “Love Actually”, ambiance Bristish garantie.Métro Bethnal Green ou Old Street. Si vous prolongez la soirée dans le quartier et que vous avez envie d’un bon Fish & chips, rendez-vous au Virgin Queen (rue Goldsmiths’Row).

 

Enfin, il y a le Broadway Green Market dans le quartier de Hackney. Nous n’avons malheureusement pas pu le faire à cause de cette averse qui tombait. Et oui, quand il pleut à Londres… il pleut! Du coup nous avons raté ce marché d’alimentation plus traditionnel, qui s’étend du Regent’s canal au parc de London Fields où l’on vient faire ses courses. Il vaut apparemment le détour. Tous les samedis, tous les bobos branchés du coin s’empressent d’acheter des produits bio et Healthy en flânant devant les boutiques de déco et de vêtements vintage présentes le long de la rue. Vous pouvez longer le Canal de Regent avec ses péniches amarrées pour une balade digestive. Ouvert le samedi de 9h 0 17h. Métro Bethnal green.

Nous avons en revanche et par le fruit du hasard ce même jour de pluie, déniché le « Mare Street Market », lieu magnifiquement décoré où l’on peut venir boire des verres, déjeuner, bruncher et passer du temps avec ses amis. Une énorme halle dans un lieu plus que séduisant bien qu’un peu bruyant. Bus King Edward’s Road.

 

OÙ DORMIR DANS LE QUARTIER DE EAST LONDON ?

Le quartier de Shoreditch est un quartier très bien desservi par les transports locaux (métro et bus). Grâce à sa proximité avec la station Liverpool Railway Station, il permet de rejoindre facilement tous les autres quartiers de Londres et le centre ville en quelques minutes. C’est dans le quartier historique de Shoreditch que se concentrent galeries d’art, théâtres et boutiques de mode.

Pour ces quelques nuits à Londres, nous avons séjourné au East London Hotel. Situé à la sortie de la station de métro de Bethnal Green, vous serez à 15-20 minutes à pied de Brick Lane et de Shoreditch. Un hôtel moderne avec un bon petit déjeuner, bien équipé bien que les chambres soient un peu petites. Comme la plupart des hôtels à Londres, il faut compter à partir de 170€ la nuit 250€ pour une nuit en chambre double en période de Noël.

 

 

Vous pouvez tester également le Ace Hotel London Shoreditch (100 Shoreditch High Street, London E1 6JQ), un endroit iconique où toute la décoration est à vendre donc le concept est très sympa. Il offre notamment un espace idéal de co-working pour les plus busy workers ou travailleurs nomades !

INFOS Pratiques | Londres

  • Le métro Londonien est appelé the Tube ou Underground

 

  • Vérifier les zones dans lesquelles vous êtes et souhaitez vous rendre car le prix de la carte de transport dépendra du nombre de zones choisies. Nous avions choisi la carte à la semaine pour la zone 1 et 2 au prix de £34,10/p car si vous faites beaucoup de trajet en métro et en bus, elle peut s’avérer très avantageuse. Si vous prenez de la zone 1 à 9, le maximum, la carte vous reviendra à £88,70/p. Faites attention, il y a  également des prix heures de pointe et pas heure de pointe. Oui je sais c’est étrange mais on passe de £2,40 à £2,90 pour un trajet simple par personne.

 

  • Heures d’ouverture du métro: de 5h00 à minuit du lundi au samedi. Et le dimanche de 7h00 à minuit. Fréquence: de 5-10 minutes.

 

 

 

 

signature

Partagez l'article

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaires... Inspiré ?