Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Les rizières en terrasse de Yuanyang et les minorités ethniques du Yunnan

YouTube video player

Le Yunnan a été un véritable coup de coeur! C’est pourquoi j’avais envie de partager avec vous, ces quelques jours passés dans les rizières en terrasse de Yuanyang et nos rencontres avec les minorités ethniques des villages voisins.

 

LES RIZIÈRES

Depuis Kunming, il faut compter 7h de route pour rejoindre un très beau site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, les célèbres rizières en terrasse de Yuanyang. Comme cela fait une grosse journée de route depuis Kunming, nous vous conseillons de la couper avec la visite de la forêt de pierre de Shilin.

Les rizières sont incroyablement belles, sculptées scrupuleusement sur différents niveaux dans les montagnes, par la minorité Hani habitant la région depuis plusieurs siècles. Je me suis demandée comment l’homme avait réussi à créer tout cela! Je vous conseille d’admirer les rizières au lever du soleil au point de vue de Duoyishu. C’est un moment magique que j’ai vécu et une véritable motivation pour se lever tôt… très tôt! Après avoir payé l’entrée, vous arriverez sur une passerelle en bois aménagée en hauteur pour avoir une vue à 180°C. Il y avait quelques touristes déjà installés avec leurs appareils photos et leurs drones mais il n’a pas été compliqué de se faufiler et de se trouver une place. La terrasse est assez grande et propose des angles différents dont une en contre bas qui vous rapproche un peu plus du panorama. Les premières lueurs sont d’abord sombres, ce qui donne au paysage une atmosphère mystique avec des couleurs noires et grises comme s’il avait été dessiné au fusain! Lorsque les premiers rayons du soleil percent les nuages et viennent se jeter dans l’eau, les lumières changent pour devenir orangées. Soyez patients, le temps est parfois brumeux donc il faut prendre son mal en patience pour qu’il se dégage! C’est un très beau spectacle que Mère nature nous a offert!

En fin de journée, rendez-vous dans les rizières pour le coucher de soleil . Depuis notre hôtel, il suffit juste d’emprunter le sentier de randonnée qui se trouve sur la droite et de suivre les indications. Il faut compter environ 2h pour atteindre le point de vue de Ba Da. La randonnée est très sympa car elle longe des cascades et les rizières qui cette fois ci ont une jolie couleur orangée et or. Les paysages sont verdoyants et vous aurez surement la chance d’observer de belles scènes rurales: buffles et paysans sont dans les champs, les minorités du village s’occupent du riz, les enfants jouent avec des cordes à sauter, c’est un pur bonheur pour les photos et les émotions. J’en garde un incroyable souvenir! Le panorama est moins impressionnant que celui de Duoyishu mais les couleurs sont vraiment très belles et plus chaudes. D’autres randonnées autour de l’hôtel permettent d’observer les rizières sous différents angles, renseignez-vous auprès de l’hôtel.

S’il vous reste un peu de temps dans les rizières, je vous suggère de tester une activité proposée par l’hôtel : la pêche dans les rizières ! Munis d’une salopette et de bottes de pêcheurs, rendez-vous dans un de ces bassins pour pêcher de manière traditionnelle. Il faut savoir que les rizières ne donnent pas de riz de novembre à mars, par conséquent les Chinois ont trouvé une solution pour exploiter les rizières. Ils font de l’élevage de poisson, ce qui permet de ne pas en acheter au marché et d’arrondir les fin de mois. Ce qui est assez impressionnant, c’est de marcher sur les petits chemins de boue qui permettent de passer d’un bassin à un autre. Il faut avoir un bon sens de l’équilibre car ces chemins sont fins, irréguliers, durs et mous à la fois! Je n’étais pas très rassurée à l’idée de plonger dans un de ces bassins, car je ne connaissais pas la profondeur à laquelle on allait s’enfoncer sous la surface de l’eau. Mais j’avais envie de relever le défi et les sensations sont la: ce n’est pas évident de se déplacer dans l’eau et de pêcher en même temps. Pour plus de facilité, il faut faire baisser le niveau de l’eau pour y faire apparaitre les poissons. Il faut ensuite les attraper à mains nues en les plaquant au fond de l’eau ou sur les côtés du bassin avant de les glisser dans un très joli panier en osier! Croyez moi, ce n’est absolument pas évident, ils ne se laissent pas faire facilement et sont assez rusés (et puis je dois aussi avouer que ça me dégoutait un peu de sentir leur peau froide et épaisse). On a tout de même (enfin pas moi) réussi à en capturer 3 qui se sont retrouvés dans nos assiettes le soir même!

QUAND VOIR LES RIZIÈRES DE YUANYANG ?

Le meilleur moment pour visiter cet endroit, c’est de Novembre à Avril. Les rizières des environs de Yuanyang sont remplies d’eau chaque année, de Décembre à Février.  Le riz commence à pousser en Mai. A partir de Juin, les rizières changent de couleur et deviennent vertes. De Juillet à Septembre, elles commencent à jaunir. Les récoltes du riz durent tout le mois d’Octobre, puis les rizières sont nettoyées et remises en eau entre Novembre et Décembre. Sachez que les rythmes sont toujours un peu différents entre chaque rizière, d’un paysan et d’un village à un autre, ce qui signifie que certains mois de l’année, vous pourrez voir des rizières débordées d’eau et d’autres qui ne sont encore récoltés.

 

LES MARCHÉS

Yuanyang, c’est la région des minorités Dai, Yi et Hani mais aussi des scènes de vie, des marchés colorés et c’est sans aucun doute pour moi mon gros coup de cœur du Yunnan. On en a profité pour découvrir le marché isolé de Niujiaozhai appelé aussi village Corne de boeuf à 40 minutes de route de notre hôtel. La route pour y accéder depuis Yuanyang est superbe, longée de jolies rizières. C’est l’occasion de flâner dans le marché pour y admirer les superbes costumes traditionnels portés par les femmes mais aussi de d’enfoncer sous cet immense hall où cuisinent et déjeunent les habitants. Les locaux sont très sympathiques, accueillants et n’hésitent pas à vous inviter à leur table pour déjeuner avec eux! Je me suis retrouvée assise sur un mini tabouret à savourer du tofu grillé en compagnie d’une famille curieuse et touchante. Nous nous sommes également arrêtés déjeuner dans un petit bouiboui local du village qui travaillait la viande fumée. De prime abord, l’endroit ne donnait pas envie mais comme d’habitude, on y a très bien mangé!

Puis direction le village de Niuxin. Nous y sommes allés le jour de leur fête annuelle. Il y avait une cinquante de familles de l’ethnie Dai réunit sous un immense préau, prêtes à chanter et danser! Imaginez notre tête et la leur quand ils ont vu arriver 10 touristes Européens! C’était un mélange d’excitation, d’euphorie, de découverte car nous étions les seuls occidentaux venus admirer les festivités. Un superbe moment riche en rencontres et découvertes.

Après une soirée à l’hôtel, arrosée d’alcool de riz et une bonne nuit de sommeil, place au deuxième jour et à la découverte du marché de Shengcun. Ce marché est encore différent du premier mais c’est toujours un régal de déambuler au milieu des étals de fruits, légumes et viandes. Le midi, un déjeuner chez l’habitant était prévu  dans la maison du chef du village des Yi. Le cadre était joli et dans son jus mais je regrette juste de ne pas avoir pu échanger plus longuement avec les femmes qui nous accueillaient. Puis place au spectacle de chants et danses locales mais cela ne m’a pas laissé un souvenir excitant. Même si elles nous ont invité à danser, j’ai trouvé cela un peu surfait! Je garde surtout en mémoire les rencontres avec les jeunes enfants et leurs beaux sourires!

 

Dans l’ensemble, ces marchés me fascinent car ils permettent de voir la Chine authentique. Les femmes sont encore vêtus de tenues traditionnelles colorées et distinctes selon les appartenances: elles portent sur leur dos d’immenses paniers ouverts en osiers où sont jetés fruits et légumes. C’est un spectacle vivant, un plaisir pour nos yeux et pour les échanges, un rendez-vous à ne pas manquer si vous venez dans le Yunnan.

 

OÙ DORMIR ET MANGER DANS LES RIZIÈRES ?

 

Niveau emplacement et rapport qualité prix, sans hésitation, je vous conseille de dîner à l’hôtel boutique the Twelve Manor. C’est une adresse assez haut de gamme mais tellement unique! Cela détonne même avec le tout petit village et les habitations autour. Sa situation est idéale pour explorer les rizières, l’hôtel est décoré avec beaucoup de goût dans un esprit très nature et cocooning aux tons chauds. On trouve du bois, de la belle vaisselle, des meubles de qualité, en rotin mais le must reste tout de même les chambres avec leurs immenses baies vitrées donnant sur les rizières! Mention spéciale pour la suite avec son toit de verre! Cet hôtel est juste parfait et le personnel est très serviable et adorable!

 

Rendez-vous au Twelve manor pour déguster de bons petits plats et tester des dîners à thème. Nous avons pu goûter à une succulente fondue chinoise pour 88 RMB/p mais aussi à un barbecue de viandes et de poissons, le tout joliment décoré et disposés sur d’immenses feuilles de palmier. Un régal pour seulement 90 RMB / personne. La fondue chinoise est assez répandue en Chine et reste très convivial que vous soyez végétarien ou non. Elle consiste en un bouillon chauffé au charbon, placé au centre de la table, dans lequel vous faites cuire vous-même tous les aliments qui sont représentés devant vous  (viandes, légumes, tofu, champignons, lotus, pommes de terre…). Les petits déjeuners sont quant à eux copieux, variés et délicieux, vous avez le choix entre petit déjeuner continental ou local. N’hésitez pas à tester en journée les petits boui boui et les marchés qui vous servent une délicieuse et savoureuse nourriture. On y mange vraiment très bien et pour pas cher! (10 à 20 RMB). C’est le moment d’échanger avec les locaux! Attention c’est parfois un peu épicé!

 

Tout va dépendre de la saison au mois de novembre mais comptez environ 750 RMB la nuit (environ 100€)

INFOS PRATIQUES |  Rizières

Entrée 70 RMB (100RMB en haute saison ) qui comprend 3 entrées

  • Duoyishu : Le point de vue pour le lever de soleil qui est à 20 minutes de route depuis l’hôtel.
  • Ba Da: le point de vue pour le coucher du soleil 1h de marche depuis  l’hôtel
  • Qingkou, le petit village de pierre, de boue et de bois, représentatif de l’architecture Hani

Ce pass sert également de droit d’entrée dans la région de YuanYang donc ne le perdez pas car il peut vous être demandé par les autorités.

Si vous n’avez pas de véhicule, pensez à demander la veille à la réception de l’hôtel, un chauffeur pour vous conduire au lever du soleil. Prévoyez d’être sur place 45 minutes avant le lever de soleil, le temps d’y aller, de trouver une place et de vous préparer.

Activité pêche au Twelve Manor– 160 RMB/p

 

Cet article est notre ressenti et notre expérience. Ce voyage fut possible grâce à une collaboration avec China Roads que nous remercions pour leur invitation et cette découverte.

signature

Partagez l'article

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaires... Inspiré ?