Soyez les premiers à recevoir les bons plans, les nouveautés du blog et davantage.

Brésil : notre guide pratique pour organiser votre voyage

Découvrez notre guide pratique pour organiser au mieux votre voyage au Brésil à savoir les vols, transports, hébergements, nourriture, climat, quoi prendre dans sa valise… nous vous donnons tous nos conseils.

– 4h de moins par rapport à la France (plus ou moins 1h selon heure d’été ou d’hiver)

– Entre 8h et 9h de vol depuis Paris.

En général, les vols pour le Brésil sont opérés par la TAP, la compagnie portugaise. Sachez qu’avec la Tap, vous avez la possibilité de partir de 6 aéroports en France: Paris, Nice, Marseille, Bordeaux, Lyon, Toulouse et Nantes. Les destinations proposées sur le Brésil sont : Fortaleza, Natal, Recife, Salvador, Belem, Sao Paulo, Brasilia, Belo Horizonte.

Saviez-vous également qu’un stop over est possible ? En effet vous avez la possibilité de faire un stop jusqu’à 5 nuits à Lisbonne à l’aller ou au retour, sans supplément tarifaire sur le billet. Pensez-y c’est l’occasion de visiter deux destinations pour le prix d’une (Brésil et Portugal)

Deuxième bon plan, vous avez la possibilité d’être surclassé en classe affaires en mettant une enchère. En effet, il suffit d’indiquer le montant que l’on est prêt à mettre et d’attendre simplement la réponse! Sympa non ? C’est l’occasion de tester les services de la classe affaire car je dois vous avouer que l’on y prend vite goût! Pouvoir s’allonger à 180 degrés dans l’avion et dormir comme un bébé est un vrai luxe.

Plus d’informations sur leur site https://www.flytap.com/fr-be/informations-de-reservations/tap-upgrades

J’ai aussi testé les vols Joon, par Air France. Les avions sont tout neufs et avec un écran nouvelle génération pour chacun. Les repas sont offerts quelque soit votre cabine.

La monnaie nationale brésilienne est le real (prononcée Réal en francais). Le taux de change du real est assez variable. Les banques sont généralement ouvertes de 10h00 à 16h30, du lundi au vendredi et fermées le week-end. Dans les grandes villes, les cartes bancaires sont de plus en plus fréquemment acceptées mais par exemple dans le Nordeste il est préférable de retirer à l’aéroport car il y a peu de distributeurs automatiques et quasiment pas de paiements en CB à part à Canoa Quebrada.

1€ = 4,3 BRL

Il est important d’avoir le DTP à jour (diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite). Le paludisme et le virus Zika sont présents dans toute l’Amazonie, prévoir donc des répulsifs cutanés et vestimentaires, portez des vêtements clairs et couvrants, acheter des moustiquaires imbibées de produit et mangez épicé.

Les ressortissants français, belges et suisses n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique de moins de trois mois au Brésil. Un passeport d’une validité supérieure à six mois (au-delà de la date de votre retour) suffit.
Si vous effectuez un tour de l’Amérique latine ou séjournez au préalable dans les Antilles, sachez que les autorités exigent des voyageurs en provenance du Guyana, de la Guyane française, de la Bolivie, du Venezuela, du Pérou, de la Colombie, de l’Équateur, du Panama, du Surinam, de Saint-Vincent-et les Grenadines et de Trinité-et-Tobago d’être en possession d’un certificat de vaccination (l’original est nécessaire) contre la fièvre jaune.

A Rio de Janeiro et à São Paulo, le courant est généralement de 110 volts, mais de nombreux hôtels disposent également de prises de 220 volts. Comme on trouve des prises à deux fiches plates (modèle US) ou rondes (modèle européen). Il est donc préférable d’avoir avec vous un adaptateur universel.

Le Brésil a le wifi un peu partout, il marche plus ou moins bien selon les régions et les endroits mais vous pourrez lire vos emails.

Vous trouverez dans tout le pays divers hébergements variés: de la maison coloniale en passant par l’hôtel de charme, insolite, la cabane dans les arbres, des hôtels luxes et élégants… il y en a vraiment pour tous les goûts et les budgets. Mais au Brésil, il est courant de dormir dans des pousadas, des auberges assez jolies et tropicales qui pourraient s’apparenter à des bed & breakfast. Vous trouverez la liste de nos pousadas coup de coeur ici.

Le Brésil est un pays immense qui nécessite une logistique en terme d’organisation. Le moyen le plus courant pour se déplacer dans le pays est de prendre des petits vols internes. Il existe le forfait Brasil Air Pass proposé par les compagnies Varig et Tam. On y trouve plusieurs formules qui permettent de se déplacer facilement à travers le Brésil. Ce pass doit être acheté avant votre départ et est réservé aux non-résidents munis d´un billet de retour. La région du Nordeste est souvent desservie par les transports locaux comme le bus mais le moyen le plus évident de parcourir les plages et les dunes de sable est le buggy. Les bus ne vont pas dans tous les endroits reculés. Pensez à prendre votre permis de conduire pour la conduite des buggys.

La région du Nordeste offre une nourriture souvent composée de riz, pomme de terre, manioc, pan de queijo (pain au fromage), fruits de mer comme des poissons grillés ou des langoustes en fonction de la saison, mais aussi de la bonne viande. Les fruits sont assez variés et goûtus. A goûter le jus de Guarana, une boisson énergisante du coin mais aussi l’Açai, un fruit très calorique mais très bon. Le Nordeste c’est aussi l’occasion de manger des noix de cajou ou des noix du Brésil.

C’est ma troisième fois au Brésil dont 2 dans le Nordeste. J’adore ce pays car les locaux sont des gens aimables et souriants. Je ne me suis pas sentie du tout en insécurité dans le Nordeste mais le Brésil est quand même connu pour sa violence et son fort taux de criminalité. Faites donc preuve de bons sens et prenez les précautions nécessaires. Il ne faut pas sortir le soir à partir d’une certaine heure.

Prenez déjà une valise souple avec des affaires légères (shorts légers et fluides pour conduire, tee shirt, robes, chemisettes..) crèmes solaires, des baskets confortables pour conduire et qui peuvent aller dans l’eau si besoin, des tongs, maillots, un Kway bien étanche (très utile quand la tempête tropicale s’abat sur vous!), une petite veste pour le soir ou un gros sweat, un sac étanche en néoprène pour protéger vos affaires personnelles de la pluie et du sable (appareil photo, passeport, caméras et autres objets de valeur), vous ne le regretterez pas croyez moi Ici, ce sont de vraies tempêtes tropicales qui s’abattent sur vous, on en a fait les frais! Prévoyez également une multiprise avec un adaptateur car il y a peu de prises dans les chambres. Enfin prenez avec vous une enceinte portative et faites-vous une bonne playlist musicale! Vous ne le regretterez pas dans les buggys!

Vous pourrez ramener du Nordeste, la cachaça Ypioca parfaite pour vos caipirinhas, des vêtements en crochet, de jolis hamacs, des noix de cajou ou des noix du Brésil, des objets de décoration faits avec du sable, des bracelets en coquillage ou aux couleurs du Brésil, des tissus brodés, des tongs Havaianas ou Ipanema.

Le duty free de l’aéroport n’est pas très grand donc en terme de choix vous êtes assez limités pour vos derniers achats. Comptez environ 50 Reals pour 2 paires de tongs Ipanema. Vous ne pourrez qu’acheter votre bouteille d’alcool (dans une toute petite boutique) une fois passés les douanes et les contrôles.

Bonne nouvelle, le Brésil se visite toute l’année. De décembre à février, c’est la haute saison et la période des vacances d’été au Brésil, l’affluence est intense et votre voyage peut s’avérer un peu plus cher. D’avril à juillet il y a plus de précipitations mais c’est idéal pour visiter les oasis et se baigner au creux des dunes dans le parc national des Lençois Maranhenses (surtout fin juillet/début aout). De Septembre à janvier, cela reste idéal pour le Nordeste. En avril c’est le début de la saison des pluies, ce qui signifie qu’il pleut fortement le matin et le soleil arrive vers 9h-10h. Il peut également pleuvoir en fin de soirée. Les routes empruntées par le buggy changent tous les jours à cette période car les trajets dépendent des marées, montées des eaux, des formations de dunes de sable ou non…

Attention le Brésil n’est pas réputé pour être un pays “pas cher”, ce n’est pas un pays du Tiers Monde. Le pays compte de nombreux milliardaires et l’écart entre les pauvres et les riches est très marqué.

Idée du budget sur place au Brésil : cout/p incluant hébergement, repas et quelques déplacements

Minimum : à partir de 20 €
Confortable : à partir de 29 €
Chic : à partir de 52 €

Budget moyen: 47€/p/jour

Un voyage comme nous l’avons fait en buggy (janvier 2018) coûte pour 8 jours sur place à partir de 3000€/p (vols depuis Paris avec la TAP+ buggy + nuitées en petits déjeuners + guide (son buggy et ses frais) + activités prévues + droit de passage des bacs sur les plages… Me consulter pour toutes demandes de devis.

signature

Partagez l'article

Laissez moi un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pas encore de commentaires... Inspiré ?